Logo CSOEC Secteur Public et Associations
» Club Secteur Public
 
Adhérez au Club Secteur Public

Les jeunes entreprises innovantes

Guide pratique


Guide pratique de la jeune entreprise innovante réalisation des projets de recherche et de développement

Pourquoi une aide spécifique en faveur des jeunes entreprises innovantes réalisant des projets de recherche et de développement ?

Source : Ministère de l'Economie, des finances et de l'Industrie - Ministère de la Santé et de la protection sociale - Ministère délégué à la recherches

SITE INTERNET

Rapport à M. Christian Poncelet, Président du Sénat

Quelles mesures les grandes entreprises peuvent-elles mettre en place pour encourager l'innovation et l'esprit d'entreprendre en France ?

5 juillet 2006

Depuis sa création en 1999, Tremplin Entreprises a accueilli environ 250 lauréats. Ces entrepreneurs sont quotidiennement au cœur des problématiques liées à la création d’entreprises et à l’innovation. Conscient de leur forte légitimité, le Président du Sénat a demandé aux lauréats de Tremplin Entreprises de mener une réflexion de fond et de s’appuyer sur leur expérience de terrain pour effectuer un certain nombre de propositions concrètes et utiles susceptibles d’être mises en œuvre par les grandes entreprises pour encourager l’innovation et l’esprit d’entreprendre en France.

Qui et le mieux placé pour aider les jeunes entreprises ? Quels sont les moyens les plus efficaces et les moins coûteux pour aider nos entrepreneurs ? A la lecture des différents rapports sur l’entrepreneuriat, on pourrait avoir le sentiment que ce sont essentiellement les acteurs publics, les banques, le fonds d’investissement, voire les contribuables qui apportent leur soutien aux jeunes entreprises, soutien avant tout financier. Or, il existe d’autres acteurs susceptibles de contribuer au développement pérenne de l’entrepreneuriat en France : les grandes entreprises.

Le rapport a une double ambition. La première consiste à comprendre précisément quelles peuvent être les attentes des jeunes entreprises mais également celles des grands groupes dans le renforcement de la relation PME / grandes entreprises. Cette analyse stratégique des attentes et des intérêts des deux parties permet dans une seconde partie de proposer un certain nombre de mesures concrètes, pragmatiques et innovantes que les grandes entreprises pourraient avoir intérêt à mettre en œuvre et qui sont susceptibles d’encourager l’innovation et l’esprit d’entreprendre en France.

Il fait suite au premier rapport 2005 dont le titre était "Mesures visant à améliorer le financement des jeunes entreprises innovantes en France".

Mesures visant à améliorer le financement des jeunes entreprises innovantes en France.

6 juillet 2005

Pour la septieme édition de Tremplin Entreprises, M. Christian Poncelet, Président du Sénat, a souhaité que les partenaires de l'opération fassent des propositions concrètes et utiles visant à améliorer le financement des jeunes entreprises innovantes en France.

Depuis sa création en 1999, Tremplin Entreprises n'a cessé d'attirer de nouveaux partenaires et regroupe aujourd'hui plus de trente acteurs du financement et de la création d'entreprise. Ces acteurs, parm les principaux du marché, sont quoitidiennement et depuis de très nombreuses années au coeur des problèmatiques d'innovation et de financement des jeunes entreprises. Conscient de leur forte légitimité, le Président du Sénat a demandé aux partenaires de Tremplin Entreprises de mener une réflexion de fond et de s'appuyer sur leur expérience de terrain pour effectuer un certain nombre de propositions. Ces mesures doivent permettre d'aider les jeunes entreprises innovantes à se développer et à libérer leur capacité d'embauche, alors même que l'emploi est le premier objectif du Gouvernement de M. de Villepin.

En s'engageant dans cette réflexion de fond, Tremplin Entreprises contribue sans aucun doute à renforcer davantage la collaboration entre le monde politique et le monde économique, au service des jeunes entreprises innovantes.

SITE INTERNET